4 jours à Naxos

Kaliméra !

Après Santorin, direction Naxos ! Mykonos aurait normalement été la prochaine destination de la majorité des gens, car plus touristique, mais comme je préfère sortir un peu des sentiers battus, j’ai préféré choisir Naxos, qui a un côté plus authentique.

Jour 1

Nous avons donc pris la compagnie Blue Star Ferries pour nous rendre sur l’île. Cela semble être la compagnie la plus populaire, vu le nombre de stickers collés un peu partout sur les vitres des voitures, des autobus et des taxis. Quelle expérience quand même ! Disons que je comparerais davantage ce bateau à un bateau de croisière comme le Carnival Valor que j’ai pris l’an passé, plutôt qu’au traversier Québec-Lévis… L’intérieur est très luxueux et on y retrouve toutes les commodités nécessaires pour passer un voyage confortable. Nous avons malgré tout préféré nous installer sur le pont extérieur afin d’admirer la vue sur la mer et les îles avoisinantes. Une traversée d’environ 2h30 très agréable.

Notre hôtel, Magic View, était idéalement situé à environ 10 minutes de marche du port. La réception de l’hôtel est en fait la maison des propriétaires, ce qui est très pratique si on a des questions car on sait qu’il y aura toujours quelqu’un de disponible, mais en même temps, je trouve que ça manque un peu d’intimité pour la famille ! Encore une fois très jolie chambre, avec un balcon vue sur la mer (insérer ici un émoji avec les yeux en coeur !).

Ce soir-là nous sommes allées au supermarket pour faire notre épicerie et nous avons mangé sur notre balcon. Nous avons également eu la chance d’admirer au loin le soleil qui se couchait sur le temple d’Apollon tout en écoutant le son des vagues, priceless !

Jour 2

Ce matin-là j’ai dormi un peu plus tard, ça a fait du bien. Qui a dit que des vacances c’était reposant ? : P Ma mère et moi sommes ensuite allées nous promener un peu à Chora Naxos. Encore une fois les rues sont semblables à un labyrinthe et il est facile de s’y perdre ! J’aime bien le style par contre. : )

Nous avons fait une visite très intéressante du musée vénitien. La fille à l’accueil nous a remis une fiche informative en français, ça nous a permis d’assimiler encore plus d’informations, c’était vraiment apprécié ! L’île de Naxos a été conquise par Marco Sanudo de Venise et on peut d’ailleurs observer l’influence italienne dans l’architecture des bâtiments. La maison a appartenu et appartient toujours à la descendance de la famille De La Roche, par la suite traduit par Della Rocca.

Nous avons pu visiter le salon avec son piano datant de 200 ans et toujours fonctionnel.

Nous avons également visiter la chambre à coucher des maîtres, la salle à manger et la chambre d’enfant. Il y avait énormément d’objets dans les pièces et ils étaient tous très bien conservés. J’ai vraiment aimé qu’il n’y ait pas de barrière et qu’on puisse regarder de plus près chaque élément. On a vu une penderie avec seulement 2 crochets, car celle-ci ne pouvait contenir que 2 robes vu leur volume. Il y avait également des bavettes et petits vêtements de bébé, cute !

Nous sommes ensuite passées au bureau où plusieurs livres étaient exposés dont une édition rare des Voyages Extraordinaire de Jules Vernes !

Le sous-sol contenait différents artefacts et était assez poussiéreux. La maison possédait des trappes à chaque étage et une donnant sur l’extérieur dans l’éventualité où les habitants auraient eu à s’échapper rapidement.

Nous avons finalement fait le tour du promontoire où se situe le temple dédié à Apollon. Naxos est un grand producteur de marbre et de granit, donc il n’a pas dû être difficle de trouver les matériaux de construction pour l’ériger ! Cela reste tout de même impressionnant comme construction.

La vue sur la ville de ce point est absolument magnifique !

IMG_20160625_160427.jpg

Jour 3

C’est aujourd’hui que nous partons à la découverte de l’île de Naxos ! Le système d’autobus est quand même assez développé, mais comme les autobus passent plus rarement les jours de fin de semaine et que nous avions beaucoup aimé notre expérience en quatre-roues, nous avons plutôt décider de louer une voiture. Une belle Kia Picanto automatique bleu poudre. : )

IMG_20160625_164936.jpg

Premier arrêt sur la carte: Ano Sagri, un village vraiment tranquille. Nous n’avons vu personne durant notre visite, sauf un groupe de femme âgées qui semblaient revenir de la messe. Comme partout en Grèce (température clémente aidant), les fleurs et les arbres fruitiers poussent un peu partout et c’est très coloré.

On a pu observer le contraste avec l’église moderne et une ancienne église catholique en pierres.

Au moment de repartir, une dame avec plusieurs sacs s’est mise à nous baragouiner quelque chose en grec que nous ne comprenions pas. En fait, elle voulait qu’on l’embarque pour faire un bout de trajet, comme il faisait très chaud dehors. Donc nous l’avons conduit sur à peu près 500 m et elle n’a pas arrêter de parler, c’était très drôle ! Finalement nous l’avons déposer un peu trop loin, mais elle avait tout de même l’air reconnaissante d’avoir éviter ces quelques minutes de marche sous le soleil de plomb !

IMG_20160625_165037.jpg

Nous avons continué notre route vers le temple de Dimitra, qui inclu aussi les ruines d’une Église qui a été construite beaucoup plus tard sur le même site.

Notre prochain arrêt s’appelle Kato Potamia. C’est sur un banc du parc près de l’église de ce petit village à flanc de montagne que nous avons luncher.

Selon la femme de l’hôtel et celle du bureau de location de voiture, nous devions nous arrêter à Melanes, qui est le centre du marbre. Je pense avoir mal compris par exemple, car la ville en tant que tel n’offrait pas grand chose d’intéressant donc nous avons continuer notre chemin sur une route secondaire faites de pierrailles. Disons que ce n’était pas l’idéal avec notre petite Kia, surtout que c’était encore une fois très montagneux ! Mais nous avons réussi à traverser pour retourner sur la grande route en asphalte et nous avons finalement compris pourquoi il fallait se rendre là-bas: on voyait deux montagnes avec les sommets de marbre au loin. J’avoue que ça vallait le détour !

Après quelques arrêts photo, nous sommes arrivées à Halki. C’est un tout petit village avec des boutiques d’artisanat et de produits locaux, ainsi que des restaurants avec des terrasses invitantes. Comme nous étions samedi après-midi et que le soleil tapait encore très fort, ce n’était pas très animé par contre. L’avoir visité à un autre moment, je pense que ça aurait été encore mieux !

Ensuite, nous avons roulé à Filoti, la 2e plus grande ville de Naxos. Nous nous sommes installées à la terrasse d’un restaurant pour manger et nous rafraichir. J’ai voulu goûter aux saveur locales, alors j’ai commandé un alcool de Naxos Citron. Mais c’était très fort, un peu comme leur ouzo national ou de l’absinthe. J’ai donc échangé de boisson avec ma mère et j’ai trouvé sa limonade maison de beaucoup meilleure. : ) Et je pense que je ne pourrais plus jamais manger de salade grecque de retour au Québec, ouf, elles sont tellement savoureuses ici ! : O

Des photos, des photos, encore des photos ! : P

La dernière ville dans notre itinéraire se nomme Apiranthos. Je crois que c’est ma ville préférée de toutes. Les gens étaient super sympathiques et les rues étaient très jolies. Comme la porte de l’Église était ouverte, nous avons pu entrer à l’intérieur et admirer les imposants lustres.

La ville en tant que telle aussi est vraiment magnifique. Je ne sais pas si elle en possède une, mais s’il y aurait eu une auberge de jeunesse, c’est certain que j’y aurais passer quelques nuits.

Nous avons finalement suivi la route vers le nord dans le but de retourner à notre hôtel. Nous avons croiser quelques autres villages blancs dans les montagnes, des ânes sur le bord de la route, ainsi que des courbes et des collines à n’en plus finir !

Nous avons fait un bref arrêt à Apollon pour marcher sur la plage, puis nous avons filé sous le coucher de soleil vers Magic View pour aller nous reposer après cette longue, mais profitable journée de découvertes.

Jour 4

C’est dimanche, on prend ça relax ! : ) Nous avons donc pris notre serviette et nos gougounes pour aller prendre l’autobus vers Plaka Beach ! Il y a plusieurs plages de sable blanc sur l’île, mais il y en a peu qui sont organisées avec le service d’autobus et avec les parasols qu’il est possible de louer sur-place.

Ma première impression, c’est que c’est une très belle plage. Le sable est fin et l’eau assez claire. Elle est un peu froide au début par contre, mais une fois trempé, on est juste bien !

Ma deuxième impression par contre, une fois m’être promenée le long de la plage s’est un peu détériorée… En effet, je me suis rendue compte que le reste de la plage était en fait nudiste ! Il n’y avait pas seulement des femmes qui faisaient du monokini, non, c’était vraiment la totale ! J’ai même vu un homme qui se prenait en selfie, mais que tout pendait en bas…. J’imagine que c’est culturel, qu’en tant que Nord-Américaine, je ne suis pas habituée de voir cela et que je suis simplement plus pudique que les Européens en général, mais je n’était pas très à l’aise de voir tous ces gens sans maillots de bain autour de moi. Surtout la petite famille complètement nus dont les deux enfants de 10 et 6 ans environ qui jouait juste à côté d’un couple de gens dans la cinquantaine… J’imagine que je devrais m’habituer par contre si je passe tout l’été en Europe. ; )

Tout l’après-midi, nous entendions de la musique et des applaudissements qui venaient du restaurant de l’autre côté de la route. Avant de partir, nous avons finalement constaté qu’une réception de mariage était en cours et que les gens dansait en rond en se tenant les mains sur la piste de danse. C’était vraiment comme dans les films, très typique, je me suis sentie privilégié d’assiter de loin à cet évènement. On a aussi vu un peu plus tard un marié en complet sur sa moto suivi de ses garçons d’honneur qui klaxonnaient.

Dans le fond, c’était un peu une prémisse à ce que nous allions voir le soir-même, car nous avions acheté des billets pour le festival Domus qui se donnait au musée vénitien que nous avions visiter 2 jours plus tôt. Nous avons eu la chance d’assister à un spectacle de chansons et de danses traditionelles de l’île, c’était tout simplement magique !

L’organisateur de la soirée était vraiment comique et a pris le temps de nous expliquer les significations des chansons et des danses que nous allions voir. Nous avons vu 3 catégories de prestations. Il y avait celles qui parlaient évidemment d’amour, des chansons écritent par les pêcheurs qui poétisait la mer et les chants que chantaient les agriculteurs en hommage au Dieu Dyonisos (le dieu de l’alcool et du vin).

Tout en buvant notre rakomelo (boisson à base de raisin avec du miel et de la canelle, miam!), nous avons pu entendre jouer du violon, du luth et de la cornemuse (faite avec une peau séchée et os de chèvre).

IMG_20160625_172951.jpg

Les danseurs ont aussi très bien accompagnés la musique, wow ! Ils dansaient de manière syncronisée et tournait sans cesse sur eux-même, c’était vraiment impressionnant !

Comme la scène extérieure était toute petite (nous étions assises dans la première rangée donc les danseurs nous marchait pratiquement sur les pieds !) et qu’il n’y avait pas beaucoup de gens (une cinquantaine peut-être), l’ambiance était vraiment festive, j’ai adoré !

Ils ont même (essayer !) de faire danser tout le monde à la fin, ça avait l’air très simple, mais c’était enfait assez difficile de suivre les pas ! C’était en tout cas très amusant. Je suis vraiment contente de ma soirée : )

Et encore une fois, c’est le paradis des chats !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s